CHAIRES DE RECHERCHE

Les missions de la chaire

Elle a pour mission d’assurer le développement et la qualité d’activités de recherche répondant aux enjeux du développement des matériaux, ainsi que de dispenser des actions d’enseignement en lien avec son expertise.

La Chaire a une mission de transfert de connaissances et de compétences tant auprès des élèves ingénieurs concernés par son volet enseignement que par le biais de partenariats directs avec les entreprises la soutenant. Pour cela, elle leur donnera un accès rapide à des résultats de recherche, leur permettra le recours à de l’expertise stratégique de haut niveau, à travers des flux importants d’ingénieurs docteurs ou non, et leur fournira des contacts académiques des membres du laboratoire LaMCoS (Laboratoire de Mécanique des Contacts et des Structures) et également de l’Institut Carnot Ingénierie@Lyon, dont le titulaire de la Chaire est le Président en exercice.

La Chaire favorisera notamment le développement d’échanges et de réflexions autour des matériaux pour l’aéronautique et le nucléaire entre ses partenaires industriels et les élèves du cycle d’ingénieur, les doctorants et les étudiants des masters de l’INSA Lyon.

"Le sujet étudié dans le cadre de cette Chaire est complexe et essentiel pour notre activité. Nous connaissions l’expertise des laboratoires de recherche de l’INSA Lyon dans le domaine de la mécanique et des matériaux ; c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de mettre en place et de soutenir la Chaire qui leur est associée. A terme, les résultats obtenus devraient nous permettre d’utiliser des procédés de fabrication plus efficaces, plus fiables et ainsi nous permettre de concevoir des matériaux plus légers et plus résistants."

Eric Bachelet,
Directeur central groupe SAFRAN, Recherche et Technologie

"L’INSA Lyon est l’un des tout premiers centres de recherche en France dans le domaine des matériaux. Le projet que se sont fixés Alain Combescure et son équipe est particulièrement en phase avec les besoins d’AREVA. Une meilleure connaissance du cycle de vie des composants et des matériaux nous permettra de mieux anticiper l’entretien et d’améliorer le suivi des ouvrages complexes que nous construisons."

Massimo Morichi,
Senior Vice President Research & Development du Groupe AREVA